Le Comité pour la Loire de Demain

Catégories

Archives

Connexion

Nos prochaines actions programmées :

Un peu de vacances...
... et d'autres dates à venir !

Vous souhaitez recevoir des informations régulières de la mise à jour des articles de ce site, indiquez le dans un message par la fiche CONTACT du site.

Le CLD a assisté à la Commission Locale des Usagers (de la Loire) le 6 juin dernier : au cours de la réunion, l’Etat par la voix de VNF  a précisé que le croisiériste s’était engagé au respect de l’environnement et qu’il ne sera pas effectué spécifiquement de modification du lit dans les conditions actuelles et futures.

Ces propos officiels (mais oraux) confirment le courrier de CroisiEurope qui affirmait en mars dernier vouloir se préoccuper du respect de l’environnement et s’engage à s’adapter aux conditions particulières de navigation du fleuve, sans aucune exigence particulière…

>>> la synthèse de nos préoccupations et les réponses officielles au sujet du Loire Princesse (expo CLD-juin 2014)

>>> Extrait du compte rendu officiel de la Commission Locale des Usagers du 6 juin 2014

et réponse de CroisiEurope par un second communiqué de presse…

Voici le communiqué de presse transmis à CroisiEurope pour signaler nos préoccupations et notre exigence vis-à-vis du projet de reconquête du lit, et la réponse des responsables de CroisiEurope  qui nous prie de croire à leur volonté de respecter le fleuve.

* Associations signataires : CLD, Loire Vivante, Sauvegarde Loire Angevine, Sauvegarde de l’Anjou,,

>>> le communiqué de presse rédigé en commun par les associations environnementales (3 mars 2015)

>>> la réponse de CroisiEurope à ce communiqué (15 mars 2015)

A la réunion de bureau du CLD du 22 février, il a été forcément question du projet de croisière de CroisiEurope. Après réflexion, nous avons pensé que nous n’avions pas à prendre position sur le projet de croisière lui-même et le type de bateau (on ne peut être contre une renaissance de la navigation s’adaptant à l’hydrologie du fleuve). Mais nous devons exiger que le projet ne remette pas en cause le grand programme de reconquête du lit présenté en 2013. Le bateau doit s’adapter au fleuve actuel et à son reééquilibrage futur, sans exigence d’aménagement spécifique pour faciliter le passage de bateau hors norme.  Des contacts seront pris avec les autres associations ligériennes pour porter cette exigence auprès des décideurs (Etat, VNF, Région).

>>> la réflexion du bureau du CLD et ses interrogations