Catégories
Archives
Connexion
Nos prochaines actions programmées :

Un peu de vacances...
... et d'autres dates à venir !

Vous souhaitez recevoir des informations régulières de la mise à jour des articles de ce site, indiquez le dans un message par la fiche CONTACT du site.

Le premier seuil à échancrure en décembre 2005

Le premier seuil à échancrure (CLD -décembre 2005). C’est en réaction avec ce type d’aménagement que s’est créé le Comité pour la Loire de Demain en 2005.

En 2005, soit onze années après le lancement du Plan Loire (1994) qui avait pourtant retenu comme objectif prioritaire le relèvement de la ligne d’eau, il n’y avait plus aucune perspective de rééquilibrage de notre Loire aval. L’expérimentation des seuils à échancrure du Fresne réalisée en 2002-2003 était déjà controversée étant donné ses impacts sur le paysage, sa dangerosité et l’obstacle majeur qu’ils représentaient pour la navigation traditionnelle. Plus question donc de généraliser ce type d’ouvrage jusqu’à Nantes (6 à 8 seuils avaient été  envisagés dans le bassin de marée)…

C’est en réaction à cet aménagement controversé et pour obtenir un programme d’actions réparatrices mieux intégrées au fleuve qu’un groupe de riverains a créé le comité pour la Loire de Demain, à l’initiative d’Yves Borbeau, président d’honneur de l’ANPEI (Association nationale pour la navigation en eau intérieure). Pour éviter toute dérive et bien spécifier les objectifs du comité, il a été rédigé une charte pour la Loire de Demain qui réclamait un programme d’actions conjuguées respectueux du patrimoine naturel et humain. L’objectif était de créer un mouvement représentatif pour porter la voix de la Loire sinistrée auprès des élus et décideurs.

Pour soutenir et devenir membre du mouvement Loire de Demain, il suffit de signer la charte. A ce jour, en janvier 2015, plus de 350 riverains l’ont fait à titre particulier, mais aussi 34 associations et 24 municipalités, ce qui représente plusieurs dizaines de milliers de personnes. C’est cette représentativité qui nous a permis d’être écoutés auprès de tous les acteurs de la Loire que nous avons pu rencontrer depuis une dizaine d’années. Nous avons toujours besoin de tous les ligériens attachés au patrimoine pour faire entendre la voix de la Loire, suivre au plus près le projet de reconquête et obtenir des évolutions pour le rendre plus efficace dans le relèvement de la ligne d’eau.

La Loire a besoin de tous ses amis pour faire grossir sa voix, signez vous aussi la charte pour la Loire de Demain.
* Il suffit de remplir le formulaire en ligne ou de le télécharger pour le transmettre par courrier ou à un correspondant.

>>> La charte pour la Loire de Demain

>>> Le formulaire de soutien à la charte en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*